La relations enfants/animaux [Jeudis Education]


kaira et puce

Kiara et Puce

Du plus loin que je me souvienne il y a toujours eu des animaux dans ma famille. Ma mère possédaient des canaris. Puis à recueillit une chienne que son oncle maltraité… Un amour de chien. Quand on était petites ma sœur et moi nous installions dans son panier. Et elle attendait sagement que nous en sortions pour s’y coucher. Ma mère me racontait que la chienne entendait sa mobylette du coin de la rue et s’installait sur le balcon pour l’attendre et ce tous les jours.

Du côté de mon père c’était plutôt la ménagerie. Chiens, chats, canards, oies, grenouilles et même un poney si je ne me trompe pas. Ma grand-mère à un don particulier avec les animaux. Elle leur fait une confiance aveugle et ils le lui rendent bien. Dans notre maison de campagne elle s’est liée d’amitié avec une pie. C’était assez étonnant à voir. Elle s’installait sur son épaule, mangeait dans sa main et chassait les vendeurs ambulants trop insistants.

félix et puce

Les bébés chats. Dont Félix et Puce (qui vit avec mes parents)

Du côté de ma sœur et moi nous avons eu Kiara vers mes dix ans. Puis Puce vers mes quinze ans. Alors que ma mère avait une peur bleue des chats. Finalement elle a été surprise et vite réconciliée. Nous avons eu la chance d’avoir des amours. Récemment elle à d’ailleurs prit un des chatons de la portée que Kaito et Nala ont eu.

kate

Kate. Qui nous manque beaucoup

Du côté de mon homme c’était plutôt chiens. Un berger allemand, une pâte. Un amour de chien. Je ne l’ai malheureusement pas connu. Puis il y a eu Chouki. Un berger allemand qui est resté bloqué au stade de chiot. Pas évident à gérer avec un bébé. Puis Kate un amour. Une chienne merveilleuse. La première fois que je suis venue dormir chez mes Beaux-parents la chienne à dormit à ma place. Puis au fur est à mesure elle m’a laissé de plus en plus de place avant de totalement m’accepter. Même si je n’étais pas franchement à l’aise au début ça me fait beaucoup rire maintenant. Sans oublier les cochons d’inde, les lapins. Les tortues.

chouki

Chouki

tortues

Carapace et Trotinette

lapin

Mickaëla (fan de Dr Quinn)

kaito nala

Kaito et Nala

Quand nous avons emménagé ensembles avec mon chéri nous avons prit Kaito. Puis nous avons remarqué qu’il était stressé quand nous étions au travail. Alors nous avons décidé d’adopter un chat pour lui tenir compagnie. Nous nous sommes retrouvé avec une femelle. Que nous avons nommé Nala. Aucun des deux n’étant stérilisés nous avons laissé faire la nature. Et de jolis bébés sont nés en Mai. Un mois avant mon bébé à moi.

chats

Nala – Windy – Flocon – Tina – et je ne sais plus

Passons la séquence émotion. J’aimerai parler de la relation enfants/animaux. Pour nous c’est devenu très difficile depuis l’arrivé de notre fils. Au début quand il ne se déplaçait pas encore tout se passait plutôt bien. Il fallait toujours que je surveille les chats car ils avaient tendance à dormir dans son lit et niveau hygiène je n’aimais pas trop. Par contre pas d’inquiétude quand bébé y était. Ils ne venaient jamais dormir avec ou sur lui. Mais très vite j’ai senti la possessivité de Kaito. Sans être agressif il me montrait que j’étais sa maman à lui aussi. Lui qui depuis sa naissance dormait sur moi. Dans mes bras ou sur ma poitrine, il se retrouvait un peu lésé.  Puis bébé à finit par allé à quatre pattes. Et là, le drame.

15-10-13 (14)

Nous vivons dans un deux pièces. Nous avons donné notre chambre à notre fils et le seul endroit où les chats peuvent se cacher est le grand placard dans la chambre. Malheureusement notre fils à très vite été attiré par les chats. Et voulait absolument les toucher. Non sans brutalité. Là est survenu la première griffure au bras. Nous avons redoublé de vigilance mais il s’est de nouveau fait griffé. Alors nous avons prit la décision déchirante de les confier à mes beaux parents… Pour pouvoir vivre avec plus de sérénité. Malheureusement le souci n’a pas disparu, quand on monte chez Papi-Mamie c’est la même histoire. Kaito ne supporte pas de resté dans la chambre, ou en hauteur. Il préfère dormir profondément sur une chaise, à hauteur de bébé. Et pas griffure sur le visage. La panique totale… Nous vivons dans le stress qu’il se fasse griffer même si je sais que Kaito ne le fait que quand Noah lui fait peur…

Ensuite il y a Chouki. Qui malgré son côté foufou et bébé reste très calme avec bébé. Mais nous avons opté pour une barrière de sécurité pour la salle à manger. Ou Chouki ne peut donc plus entrer quand notre fils est là. De même pour le jardin, nous l’avons séparé en deux pour avoir plus de tranquillité car notre fils à tendance à croire que le chien est une grosse peluche et pense pouvoir faire du cheval sur lui.

Si c’était à refaire je n’aurai jamais prit d’animaux même si j’adore les miens plus que tout. C’est usant de toujours devoir surveiller les faits et gestes de chacun. Je pense qu’il faut bien réfléchir à chaque chose. Un accident est vite arrivé.

Et vous comment se passe la relation animaux/enfant ?

Ils participent sur le même thème
Ils participent sur un autre thème

Jeudis précédents : Pâques Les livresLa nature L’autonomieL’alimentation Avoir un chouchou – L’école que choisir ? – Blogs préférés La nature

Publicités

6 réflexions sur “La relations enfants/animaux [Jeudis Education]

  1. So dit :

    bonjour,
    2 chats à la maison, une femelle un peu âgée (15 ans cette année) moyennement sociable, un chat adulte foufou et hyper calin que nous avons vu naître et éduqué en couple (on était ses parents !)
    lors de l’arrivée de notre petit bonhomme il y a trois ans, on s’est posé beaucoup de questions. Au bilan, tout s’est remarquablement bien passé (et c’est toujours le cas) : les chats ont accepté le nouveau venu sans jalousie notable, la femelle l’a longtemps fuit pour être tranquille et accepte se caresses depuis qu’il est capable de délicatesse, le mâle s’est laissé copieusement papouillé avec toute la douceur d’une bébé de quelques mois (comprendre tiré les oreilles, marché sur la queue etc.) puis d’un bambin plutôt délicat finalement
    les rares griffures sont arrivées très récemment par accident : le chat fait mine d’attaquer sans mettre les griffes pour montrer son agacement (ça reste impressionnant et on s’empresse de l’envoyer dehors avant d’expliquer à notre petit ce qui s’est passé) et parfois ça ‘ripe’ un peu… finalement il s’adapte à la capacité de compréhension de l’enfant et c’est très chouette ainsi
    je pense que le caractère des animaux, de l’enfant et l’espace global (on a un jardin ouvert sur al campagne : les chats peuvent faire leur vie dehors s’ils le souhaitent) joue pour beaucoup dans la relation qui s’installe et la sérénité générale !

    Aimé par 1 personne

    • noahdecajou dit :

      bonsoir, mais c’est super ça ! J’aurai aimé que ça se passe ainsi ! Nous vivons en appartement mais mes bp ont un jardin, mais comme nous n’avons jamais laissé nos chats en extérieur nous avons du mal à leur laissé portes ouvertes… Mais je pense qu’à force nous allons le faire car c’est très dur à vivre ! Là ça se tasse, notre fils est un peu plus calme et commence à l’ignorer mais nous comptons en avoir un deuxième donc l’histoire va se répéter :p en tout cas notre femelle est comme la votre, elle fuit face au petit monstre et je préfère ça. Et quelle gentillesse venant du mâle 😀

      J'aime

Petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s