Dormir dans un lit ? Très peu pour moi ! [Jeudi Education]


couffin

Dans son couffin

Le thème de ce Jeudi Education portera sur le lit. Autant dire que c’est un sujet piquant par chez nous. Le premier lit de mon fils à été comme tous les bébés un couffin d’hôpital. A une différence il y est resté quinze jours. Un jour en couveuse, puis en lit chauffant. Couvert par une couverture et non pas une gigoteuse. Autant dire que le retour à la maison à était un « cadeau ».

Mon fils à était habitué pendant quinze jours au bruit des machines, des BIP incessants. Aux berceuses des parents rendant visite à leur enfant à n’importe quelle heure (normal). Au Auxiliaires puéricultrices toujours avenantes, jamais ronchonnes, toujours promptes à le nourrir, le bercer, lui sourire, lui dire qu’il est beau. Blablabla. Ce que fait rarement un parent à trois heures du matin après une heure de sommeil soyons honnêtes. Il a donc était habitué au bruit, à la radio diffusant des musiques la journée. Au papotage des puers quand elles donnaient le biberon, aux lumières des machines, du couloir. A dormir sur moi la journée puisque c’était un peu les seuls moments où je l’avais enfin. Notre peau à peau à nous de quatorze heures à vingt-heure trente. Car je me forçais à ne pas venir le matin pour ne pas embêter ma famille qui m’y emmenait (l’archet étant à l’autre bout de la ville et avec une hémorragie, des points, un manque de fer, la fatigue accumulée non merci les une heure et quelques de bus!). Le Docteur en chef très gentil m’avait proposé de rester à l’hôpital le temps nécessaire à la sortie de mon fils mais j’ai préféré rentrer. De minuit à cinq heures je restais avec mon fils. Sans compter qu’à peine levé et petit déjeuner avalé je descendais le voir et ne remontais que pour les repas. Merci pour le repos !

Les auxiliaires nous ont décrit un bébé calme. Qu’il faudrait réveiller pour le biberon car il ne le réclamait pas (la plus grosse erreur de toute ma vie! Ne faites jamais ça sauf si bébé est en sous-poids)  Nous nous attendions donc à un petit ange, qui ne pleurerai que très peu. Que nenni ! Les premières nuits (chéri ne s’en souvient pas du tout) furent plutôt bonnes. Excepté le fait qu’il ne supportait pas sa gigoteuse. Etant en été ce n’était pas vraiment dérangeant au final. Bref. Il dormait dans son couffin plutôt facilement même s’il préférait forcément mes bras. Il ne se réveillait pas la nuit comme prévu par le personnel soignant. Moi je mettais donc mon réveil et le repoussait parfois d’une heure ou deux. Et je finissais pas le réveiller… Après tout on m’avait tellement mit le stress sur le fait qu’il fallait qu’il mange.

bébé et chat

Le mieux c’est maman !

Le cauchemar à commencé. Il refusait de dormir autre part qu’avec moi. Sur mes jambes, sur mon visage, sur mon ventre, sur sa poitrine. Les nuits n’étaient qu’hurlements. Nous l’avons donc mit dans son lit à barreaux. Ce fut pire. Il se tapait la tête constamment contre les barreaux. La seule chose qui le calmait était son mobile. Qui s’est cassé d’un seul coup. J’ai eu la peur de ma vie, le mécanisme (hyper lourd) lui est tombé à côté du visage. Nous lui en avons acheté un autre (cher) et plus solide qu’il à détesté. Je dois bien avoué que j’ai cédé au co-dodo car mon conjoint ne supportait plus ses crises et ses pleurs (je suis faible). Et deux ans plus tard il ne les supporte d’ailleurs toujours pas.

Plusieurs mois de co-dodo on suivit. Je dormais mal, très mal de peur de le blesser ou pire. J’avais tout organisé, barrière pour éviter qu’il ne tombe, coussin d’allaitement autour de son cocon pour ne pas l’écraser, Bébé surélevé par rapport aux couvertures. Jamais couvert avec nos couvertures. Des mois plutôt stressants.

lit à barreau

Genre on aime bien le lit

Usée nous avons décidé de lui installer son matelas à même le sol et là, miracle, un sommeil non pas parfait mais bien mieux. Je pouvais l’endormir puis vaquer à mes occupations quelques heures. Le bonheur. Car pour la sieste il dormait dans mon sling (à lire : l’amour du portage) et plus le temps passait plus il devenait lourd. Je ne pouvais plus rien faire tellement j’avais mal au dos.  Au jour d’aujourd’hui il dort toujours sur un matelas (deux places Monsieur) chez nous. Et sur un lit deux places (sans les pieds) chez ses grands-parents. Les nuits sont difficiles, entre-coupées de cris, de pleurs. En plus il entame sa période cauchemars….

J’avoue ne plus savoir comment l’aidé à passer de meilleurs nuits. L’homéopathie ne fonctionne pas. Il ne fait plus ses dents (ouf), quand papa essaie de l’endormir c’est la crise de nerf assurée, la chaleur n’aide pas. Mais en tout cas le faire dormir par terre à été la meilleur solution que nous ayons trouvé. Dès ses huit mois il est passé au sol. Il était heureux comme un Roi de pouvoir nous rejoindre à quatre pattes quand il ne dormait plus. Barrière de sécurité à la cuisine, portes fermées sauf le salon où nous dormons. Je n’ai jamais ressenti aucun stress à le savoir vagabonder. Il a toujours su venir me trouver. Il n’a jamais essayé d’allé voir ailleurs. Et à deux ans il pleure dans son lit en attendant qu’on vienne. Sauf quand il se lève du bon pied (ce qui est rare) il vient parfois de lui-même. Il sait allumer sa lampe de chevet et je ne crains pas qu’il tombe de son lit.

De plus mon fils à besoin que je l’endorme ce qui prend parfois des heures. Je me vois mal dormir dans un lit un place, une nuit entière. Alors ce système de matelas deux places est pour le moment la meilleure solution que nous ayons trouvé.

lit montessori

Premier lit au sol (concept Montessori je l’ai su plus tard)

Ils participent sur le même thème
Ils participent sur un autre thème
Et vous ? Quel lit pour votre enfant ?
Publicités

7 réflexions sur “Dormir dans un lit ? Très peu pour moi ! [Jeudi Education]

  1. stephanie.m dit :

    Ici les nuits ont toujours etait faite pour les deux mais vers 14/16mois ma première a eu cette passe aussi a vouloir dormir par terre,le peut de fois ou elle était fatiguer l’après midi elle s’endormais par terre discrètement et quand on voulais la mettre dans son lit c’etait la crise assurer lol elle fessait donc la sieste par terre (confortable ?!) la nuit par contre aucun soucis elle voulais son lit,va la comprendre lol Alala sacres enfants =D

    Aimé par 1 personne

    • noahdecajou dit :

      ahaha qui sait ! les japonais dorment bien sur le sol et ma foi ils vont bien :p je connais des bébés qui s’endorment assis et restent assis tout le long ahaha impressionnant ! c’est génial quand les enfants font leur nuit.. c’est mon rêve :p

      J'aime

  2. lilies02 dit :

    Mon fils en rentrant de la maternité était un peu comme le tien.
    Je n’ai pas voulu commettre les erreurs de cododo de ma fille qui ont duré deux ans.

    La journée après l’allaitement je le prenais un peu sur moi mais le reste du temps je m’efforcais de le mettre au lit.

    J’ai été voir un ostéopathe dans les tous premiers mois et elle l’a manipulé.
    Il avait beaucoup de tension de l’accouchement. Et selon elle ça joue beaucoup sur la ronchitude de bébé.

    Ça n’a pas eu les effets escomptés tout de suite mais les nuits de sommeil ont grandement changé.

    Aimé par 1 personne

    • noahdecajou dit :

      c’est génial quand même ! je vais essayé de ne pas faire les mêmes « erreurs » pour le deuxième car j’en peux plus de me réveiller autant la nuit :/ pour l’osteo il la vu deux fois et il ne nous à pas conseillé spécialement de le voir plus :/ et maintenant elle dort bien ?

      J'aime

      • lilies02 dit :

        Ma fille a eu beaucoup de soucis de sommeil relatif aussi à ma séparation elle a cumulé mais vers ces 3 ans avec l’école elle a eu le déclic. Fini les réveils pour un rien en pleine nuit.

        J'aime

      • noahdecajou dit :

        ah oui ça malheureusement les « chocs » affectifs jouent beaucoup sur le sommeil. ça fait plaisir qu’elle dorme car avec la fatigue de l’école ça aurait fait beaucoup pour ta puce

        J'aime

Petits mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s